MAMMARAT

Ramallah
Ramallah est aujourd’hui une des villes les plus dynamiques en Palestine, sa riche scène artistique dialoguant avec des réseaux régionaux et internationaux. Elle est considérée comme une des villes les plus libérales dans le pays, et elle accueille nombreux activistes, poètes, artistes et musiciens.

Brief History
Située à 16 KM de Jérusalem, Ramallah a une histoire qui s’étale jusqu’à l’époque hellénistique. La ville moderne fut établie au XVI siècle et elle a vécu des transformations violentes et dramatiques. Contrôlée par l’empire ottoman jusqu'en 1911, sous le mandat colonial britannique jusqu'en 1948, la ville tombait sous Al Nakba en 1948 avec des milliers de Palestiniens forcés à quitter leur maisons et poussés à bouger vers les côtes ou à l’étranger. L’archive de la ville présente plusieurs documents qui montrent la croissance de la population suite au déplacement forcé des palestiniens par les forces sionistes d’Israël à cette période. Le gouvernement jordanien entre 1948 et 1967 a laissé des traces documentaires qui montrent une scène culturelle et artistique dynamique, la ville étant une destination populaire pendant l’été jusqu’à l’occupation israélienne en 1967. Ramallah a ainsi joué un rôle central dans l’établissement de l’état palestinien en 1993, suite aux accords d’Oslo. Ramallah accueille aujourd’hui les principales institutions gouvernementales palestiniennes, ainsi que plusieurs offices de représentation étrangère, des organisations de donneurs, des ONG et des institutions de la société civile. Diversité, pluralité et ouverture peuvent être considérées les éléments caractéristiques de la ville aujourd’hui.

La municipalité de Ramallah considère la culture comme élément centrale pour le développement de la ville. La municipalité a travaillé au fil des années afin de lui fournir les infrastructures nécessaires à accueillir activités locales et internationales, comme la biennale de Qalandiya International. Un des projets initiés par la ville est Mammarat, qui vise à réactiver la culture dans l’ancienne ville de Ramallah, en particulier autour de Housh Qandah, un bâtiment historique qui a été acheté, renouvelé et réhabilité par la ville dans ce quartier. Le lieu est pensé pour accueillir un espace de co-working pour 4 artistes plasticiens indépendants et le bureau du programme Future Heritage, qui offre des ateliers à des artisans et designers.

Le projet intègre aussi un programme de résidences d’artistes qui accueille des artistes étrangers, et qui vise à créer une plateforme où des artistes, des chercheurs et des commissaires d’exposition peuvent réfléchir sur le futur de la ville et travailler sur son passé ainsi que sur son futur. La résidence est basée sur une méthodologie de recherche, où l’artiste invité est poussé à se plonger dans ce contexte et à produire des travaux qui interrogent son futur.

Le programme encourage les résidents à rencontrer des acteurs locaux clés et à rechercher des archives publiques et privés.

tous les projets

Project Atelier Observatoire
DE QUELQUES EVENEMENTS SANS SIGNIFICATIONS

Collective Cinema / Neglected Cinema

Project Cercca
Platform HARAKAT
Beyond Qafila Thania
Project Le18
QANAT
Project Jiser
RÉSIDENCES DE CRÉATION BCN>ALG>TNS 2017
Project Maison
Valise pédagogique / Mallette pédagogique
Project Rhizome
We dreamt of utopia and we woke up screaming. ‘On Air’
Project Ramallah
mammarat

home
presentation
projets
research (soon)
contact

Les partenaires

LE 18
ATELIER DE L’OBSERVATOIRE
MAISON DE L’IMAGE
CERCCA
JISER
RHIZOME